Trouver la paix dans le silence intérieur.

Publié le par Robert Denice

Trouver la paix dans le silence intérieur.

Après l’alcool, sans l’alcool, une belle vie continue…

 

Lorsque, abimé par les douleurs venues de l’extérieur, pour s’échouées dans ma vie,

Je ne dois plus confondre les bruits tapageurs et assourdissants, avec la clarté des sons cristallins, comme le bruit de l’eau, le chant d’un oiseau,

Le cliquetis des mousquetons sur les mats d’un vieux graimant.

Ces douces musiques qui sont ce qu’il y a de plus intime, avec ce monde sensible de la terre et de la mer lorsqu’il s’éveille.

Ces bruits de la nature, me permettent de me sentir « être »,

 Loin des vertiges et des tumultes, des bruits violents et des mots criés trop fort.

Me retrouver être dans la vie, et jouir du bonheur d’exister.

Ni les bruits créés par l’homme,

Ni le regard de l’autre, ne doivent me blesser.

Je dois savoir me recueillir en moi, sur les véritables bruits de la terre.

M’apaiser en pensant qu’après la fureur du tonnerre et des éclairs,

Reviendra le doux clapotis des vagues de la mer.

Pour ne pas sombrer, je sais qu’il me faut vivre pour exister et exister pour vivre.

En moi je pourrai retrouver la paix, près de mon âme qui me connaît.

Vivre, vivre,… je me dois de vivre intensément, sans débordement,

Calmement, posément, avec mon cœur évidemment…

 

                                                                              Robert de Nice.

(Inspiré par mon amie Mart Debussy).

Promenade sur l’ile du silence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Robert.Nice. 16/06/2009 08:54

Ancien buveur dépendant rétabli, j'ai écris ce texte pour une amie qui ce bas encore avec ses dépendances, souffre beaucoup, et vous l'offre à ceux qui cherchez à retrouver la paix l'équilibre et la joie de vivre. Robert.(le nom n'est que son pseudo, c'est une artiste)...